Synchrovision records Synchrovision - artists Synchrovision - discography Synchrovision - about us Synchrovision - press releases Synchrovision - dates Synchrovision - gallery Synchrovision - links Synchrovision records merchandising
Synchrovivion records - home Synchrovivion records - contact
>Le Nouvel Observateur-jan 98
>Tribune de Genève-13 Janvier 98
>Illustré Magazine-July 9th 2003
>Hebdo Magazine-20th 1997
>Forecast Janv-1997
>Le matin-July 2000 Montreux jazz
>Hebdo Magazine-June 26th 2003
>Warrior G.R.I.O.T. (Inthugligent Ablum cd)
>dj GOO&the Sound TravellersFeat:Brian jackson@AMR
>Lower East side -GOO de Genève à New York
>PARTY NEWS-GOO_Shades/soul
>TALKING BLUES NY mag-DJ Spooky-Goo
>PITCHFORK NY media-Goo/Dubmopetry-Spooky's
>TRIBUNE de Genève-Goo/Deeper shade of Soul
>LE FIGARO-Bashung vs Mobile in Motion
>VIBRATION-Mobile in Motion
>Carl craig /Onsumothasheeat-Compil
>BRAD YOST-NY/Goo - Elements
>LA BATIE festival de Genève-Synchrofiles 0.1
> AMG N.Y. Elements
>POP MATTERS NY-Erik truffaz revisited/Goo rmx
>LA CôTE-Synchrofiles 1.0
>INK magazine N.Y./Goo-Elements
TRIBUNE DE GENèVE-SYNCHROFILES 1.0
>KOCH /Canada-Goo-Fractal Abstraction
>AMG EXPERT REVIEW N.Y-Goo
>All MUSIC GUIDE EXPERT REVIEW - N.Y
>URB magazine L.A-Goo.- Zig Zag Zen
>CMJ New Music Report-Goo/Zig Zag Zen
>LE NOUVEAU QUOTIDIEN-Goo-Zig Zag Zen

Tribune de genève-Synchrofiles 1.0


SYNCHROVISION Cartographie le "Nu groove" lémanique

Le label électronique de DJ Goo sort sa première compilation sur Cd.
"J'ai créé mon propre label parce que mes propres disques ne me suffisaient pas.Pour éxprimer tout la musicalité (mélamonie) qui est en moi, il me fallait également les sons des autres."
Virtuose du saphir sur mocrosillon et adepte d'un groove éléctronique baigné de jazz (et bien d'autre bonnes choses...) Dj Goo explique ainsi la naissance, il y a un peu plus d'une année, de SYNCHROVISION. Aprés avoir préssé quelques vynils, le label genevois décoffre aujourd'hui
son 1er CD et se prépare por 2001 à infiltrer les réseaux de distribuition planétaire.

Quelque part entre la photo de famille et la bande-annonce des délices à venir, la compilation SYNCHROFILES 1.0 déssine en 15 morceaux une carte lémanique du nu groove.
Un pied dans des rythmiquesn élégament triturées, un autre dans un jazz réinventeé, de la soul plein la gorge et la tête à fait ailleurs-de l'Afrique noire à la station Mir-cette musique pratique la greffe sonore avec l'aplomb d'un chirugien fou.
"Aprés + de 20 ans de mélomanie, tu commences forcément à tout mélanger", commente Goo.

Gershwin du XXIe siècle.

A côté des signatures connues (Goo remixé par le parisien Dj CAM, le projet STADE du pianiste Pierre Audetat etIANEQ, tous représenté sur la compil
HOSOMAKI MIX ), on trouve la quelques nouveau venus.
Le duo Cristophe Calpini, ex batteur de Silent Majority, et Fred Hachadourian électronicien à la voix sidérante. Le résultat est tiraillé entre des ballades qui planent très haut, comme du Gershwin du XXIe siècle et un Afro jazz assez alambiqué.
Parmi les (faux) débutants du lots, ANDRèS est quand à lui le plus fêlé. Habitué du clavier à bretelle avec I Mericani, il choisi içi une orbite de guingois, quelque part entr Zappa, un Easy-listening de série télé et une drum'n'bas passé au robot ménager.On signalera encore ALOAN qui fait du classieux "downtempo" (ne dite plus trip-hop,c'est très vieux jeux).
MOBILE,ANDRéS,ALOAN: troia albums mijotent dans les casserolles de SYNCHROVISION.

Dissimulé pour l'occasion dérriére l'acronyme GTRWAP -Goo the rebel without a pause-
notre Dj se reposera dans une autre vie.

Nic Ulmi


[home] [contact] [artists] [discography] [about us] [PRESS RELEASES] [dates] [gallery] [news] [links]

Synchrovision records
infos@synchrovisionrec.com